Ma future entreprise

Les 10 trucs pour créer son entreprise

14 décembre 2015 - 4 mots doux

Avant de se lancer dans la création d’une entreprise, il faut s’organiser, car la tâche est grande et risque d’être ponctuée de phases de découragements. Je sais de quoi je parle, si je devais tracer un graphique mesurant mon taux de confiance au cours de la journée, cela donnerait
ça :
To_do_list_creation_entreprise_ladyconnect.png

J’alterne des moments de pure euphorie (Suis trop contente, ça va cartonner !) et deux secondes après c’est le désespoir (oh la la, qu’est ce que je vais devenir, snif …). Mes sentiments font des montagnes russes à longueur de journée. Moquez-vous !

Eh je vous assure, ce n’est pas l’idée qui est le plus difficile à trouver mais bien de la concrétiser. Cela demande une motivation hors norme, de la persévérance et un zeste d’inconscience (indispensable !).

3 Français sur 10 déclarent vouloir créer une entreprise et combien passent le cap ?

Les freins sont multiples :

  • votre famille : « Mais tu es folle, tu as 3 enfants, un boulot, une vie bien remplie et le prêt de la maison à rembourser. » Pourquoi prendre un tel risque ? (Là, je ne parle pas de mon mari, qui est mon principal soutien (Ouf).
  • vos amis : « Ouais, mais tu sais entreprendre … aujourd’hui avec la crise … »
  • le financement : Aïe ! Où et comment trouver l’argent pour commencer ? Hors de question de mettre la petite famille en péril. Eh puis les banquiers prêtent difficilement, et en plus à une femme…
  • les institutions : Waouuuuuh ! Le casse tête, choix du statut, les taxes, les impôts, …  …
  • et vous : Oui, vous aussi ???  Vous êtes votre principal ennemi, « Est ce que je vais y arriver ? En suis-je capable ? Bref, il faut se mettre zen ! Sortir son petit papier, tracer les deux colonnes magiques les « + » et les « -« . Et à vous d’en tirer vos propres conclusions.

Vous me direz que ce billet n’est pas très encourageant,  eh bien oui et non, car si l’aventure entrepreneuriale n’est pas un long fleuve tranquille, elle regorge de belles rencontres, d’autosatisfactions, et de promesses. Ouf, un peu de positif dans ce monde de brutes !

 

Comme je vous l’ai dit plus haut se lancer dans la création d’entreprise, n’est pas une décision simple et anodine mais quand on croit en son projet comme je crois au mien, il n’y plus qu’à ! A lire la présentation de mon projet

10_trucs_pour_creer_son_entreprise

Pour cela, j’ai mis au point une liste de 10 trucs à faire absolument, pour passer, brillamment (ou pas)  les étapes :

  1. Définir le projet:
    Qualiticienne de formation, j’ai sorti de ma boîte à outil le fameux QQOQCCP : Quoi ? Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?
    C’est tout simple, mais cela permet dans un premier temps de définir la cible, le périmètre, etc. Cet outil, permet de structurer son projet. Loin d’être la panacée, c’est en tout cas, un bon début.
  2. Réaliser une pré-étude de marché :
    Rechercher un maximum d’informations sur votre marché, les tendances, les concurrents, … Dans mon cas, on annonce un boum des objets connectés en 2016. C’est très encourageant, je ne me lance pas dans un projet ou il n’y aurait pas de clients !
  3. Participer à la formation « 5 jours pour Entreprendre » :
    Cette formation est une mine d’informations pour les futurs entrepreneurs. Elles sont organisées par les Chambre de Commerce et d’Industrie partout en France. Cette formation permet de réfléchir avec des professionnels (comptables, juristes, banquiers, commerciales, etc.) sur le montage de votre projet. Objectif à la fin de la semaine, avoir toutes les cartes (ou presque) pour prendre votre décision (j’y vais / j’y vais pas)
  4. Établir son business plan :
    Le fameux business plan, c’est votre guide, votre atout réussite, si vous le faites bien, vous aurez pour vous et vos futurs partenaires (banquiers, financeurs, instituts, etc.) une vision claire de ce que vous voulez faire, comment vous allez le faire, combien cela va coûter et combien cela va rapporter. Eh oui, on crée une entreprise pour pouvoir en vivre, sinon ça n’a pas de sens.
  5. Établir vos besoins : 
    Il s’agit de recenser vos besoins pour commencer, local, équipement, investissements, … et de les chiffrer.
  6. Établir une étude de marché :
    Épineuse question, car c’est une enquête quantitative et qualitative à construire et à mener auprès d’un panel de personnes. L’étude de marché permet de connaitre vos futurs clients, leurs besoins et de les quantifier.
  7. Établir votre Prévisionnel :
    Pour l’établir, vous devez vous appuyer sur votre étude de marché. Ce document récapitule, vos charges pour fonctionner et vos prévisions de ventes. Ce document vous sera demandé par tous vos futurs partenaires. Ils ne vont se poser qu’une question : « Est-ce que votre affaire sera rentable ? » et en fonction ils choisiront de vous accompagner ou non. Vous pouvez vous faire aider par un comptable. Sans ce document, vous ne pourrez rien faire.
  8. Lister les aides :
    C’est le nerf de la guerre, vous devez identifier toutes les aides qui vous permettront de financer, tout ou partie, de votre projet : aide à la création d’entreprise, prêt d’honneur à taux 0, fond de garantie, les concours, …
  9. Définir votre plan de financement :
    En fonction de la somme dont vous avez besoin pour commencer, vous devez définir votre capacité d’investissement personnelle et la part qui restera à financer par d’autres moyens (crowfunding, investisseurs, banques, aides, concours, …)
  10. Se faire connaitre :
    Pour ma part, j’ai choisi de créer ce blog, afin de parler de mon projet car cela m’aide à le concrétiser et à garder le cap. Et puis, surtout pour partager avec vous cette aventure. Car trop peu de femmes tentent leur chance. Vous savez que seuls 3 créateurs sur 10 sont des femmes alors que les femmes sont toutes aussi capables d’entreprendre et de gérer une entreprise que les hommes. Girl Power !!!

Il faut du temps pour mener à bien toutes ces étapes, personnellement j’ai mis 3 mois. Maintenant, je passe à la phase financement, je vous tiens au courant, très vite, de ma première visite chez le banquier !

10_trucs_creation_entreprise

 

Abonnez-vous

Vous allez aussi aimer

4 mots doux

  • Répondre Karl 14 décembre 2015 à 21 h 35 min

    Article serieux, les petites notes d’humour sont très appréciable.

  • Répondre Fabrice 16 décembre 2015 à 21 h 18 min

    Et surtout un très bon expert comptable… indispensable !

  • Discutons-en