Running

Comment gérer son 1er Semi-Marathon, les Foulées Vichyssoises

14 mars 2016 - 12 mots doux

Les Foulées Vichyssoises, mon premier semi-marathon sur mes terres Vichyssoises 😀running semi-marathon de Vichy

Hier, j’ai fait mon premier Semi-Marathon et pour tout vous dire, je n’étais pas vraiment préparée pour ce type de course. Plus habitée au Trail, l’effort est différent car votre rythme varie tout au long de la course, ce qui permet de récupérer. Alors que sur un semi ou un marathon, il faut maintenir une allure constante et intense entre 70 et 80% de votre VMA (Vitesse Maximale Aérobie).  Voici comment la déterminer : ici.

Suite à ma participation à la course Volvic Sources et Volcans de 21,5km avec 760m D+ du Trail de Vulcain (à lire), j’étais vraiment super bien. Motivation, moral et détermination au Max. J’avais tellement bien géré ma course que je n’ai eu aucune douleur, ni courbature, c’est dire ! Alors comme une semaine après, il y avait près de chez moi un semi-marathon, qu’à cela ne tienne. Je me suis inscrite aux Foulées Vichyssoises.

Le parcours des Foulées Vichyssoises 

C’est un parcours que je connais bien, car comme tout vichyssois qui se respecte, les premiers footing se font autour du plan d’eau (ici). C’est notre : Jardin des Tuileries, Hyde Park, Parc Lafontaine, Central Park , ….  à nous. Ok c’est plus petit, mais tout aussi beau et en Auvergne (à voir)

Regardez, je n’exagère pas :

 

Pour revenir au parcours des Foulées Vichyssoises, il s’agissait de faire 2 boucles autour du Plan d’eau, avec un passage dans le centre omnisports , le CREPSet l’hippodrome de Vichy. Avec comme seules difficultés les deux petites côtes près des ponts qui cassent un peu l’allure. Globalement le parcours est vraiment roulant. (parcours)

Connaitre un parcours revêt quelques avantages mais aussi des inconvénients. C’est ce que j’ai découvert lors de cette course.  « Si je suis là, c’est qu’il me reste encore tout ça, bouh ! Ah non là, c’est trop dur ! Je vais pas y arriver !… ».
J’ai passé mon temps à me saboter le moral. Heureusement comme c’était sur place, ma petite famille était là pour me soutenir, « Allez mamannnn ! »

Conseils pour gérer un Semi-Marathon 

Je dis un grand Merci aux nombreuses personnes qui ont répondu à ma sollicitation. Car dans le genre question con, voici ce que j’ai osé poster la veille de l’épreuve, sur le super groupe Facebook Trail entre ELLES (TEE):Post_trail_entre_elles
post trail entre elles foulées vichyssoise semi-marathon

On aurait pu me répondre : » C’était temps de t’en inquiéter ma grande !!!  » Et bien non, j’ai reçu une avalanche de conseils bienveillants qui m’ont été très utiles. J’ai suivi les recommandations de ces super Trailleuses, en plus de celles de mon pote Gérald 😉 qui étaient similaires.

Voici leurs recommandations : 

  1. commencer allure tranquille pendant 10-15 min, le temps de se chauffer
  2. augmenter l’allure et la maintenir
  3. augmenter encore l’allure à partir du 17ème km, si possible avec le reste de jus disponible
  4. exploser sur le dernier kilomètre

Prendre à boire, tube gel et/ou s’arrêter aux ravitaillements.

Personnellement, j’ai opté pour le sac d’hydratation avec une boisson pour l’effort (à lire marre de faire Flo Floc !)

J’ai aussi programmé ma montre entre 11,5 et 12,5km/h afin qu’elle m’avertisse dès que je ne suis plus dans la zone n°2.

montre tomtom réglage zone vitesse

Ma course

J’ai raté le point 3 par contre 1, 2 et 4 ont été respectés à la lettre 😀

On a commencé doucement avec mon cher et tendre, il m’a permis de caler mon allure et de ne pas me faire aspirer par les autres concurrents qui sont partis comme des balles. Du coup, au bout de 3-4 km, on a commencé à remonter le groupe. Nous nous sommes installés dans un rythme plus soutenu de l’ordre de 75% de ma VMA.

 

Au bout de 10 Km,  mon homme m’a gentiment lâché, c’était vraiment super chouette qu’il soit resté avec moi aussi longtemps. Tapotement de mains, encouragements mutuels et il s’est éloigné. Je me suis retrouvée toute seule et j’ai commencé de gamberger. Mes freins psychologiques, cités plus haut, ont déboulé avec une envie de vomir en prime. Heureusement, j’ai aperçu une fille plus loin et comme je suis un peu compétitrice, je me suis lancée le défi de la rattraper. Ca m’a permis d’occuper mon esprit et de tenir bon. J’ai réussi à la dépasser ce qui bien sûr m’a totalement ravi :).  Mais nous étions au 17ème km, et là, bug, coup de mou, j’ai commencé d’avoir mal aux hanches, c’est aussi à ce moment là que ma montre s’est mise à vibrer frénétiquement (j’étais en dessous de la zone) mais je ne pouvais pas lâcher. Mes loulous étaient là, je voulais être une maman qui déchire ! Et question d’orgueil, je ne pouvais pas me faire rattraper par mon « lièvre ». Bref, je me suis accrochée, les derniers kilomètres sont passés tant bien que mal. Et quand, j’ai vu la dernière ligne droite, l’arrivée, la foule, les copains du groupe Footing Vichy, j’ai commencé d’allonger ma foulée, mes enfants se sont mis à courir avec moi, nous avons passé la ligne d’arrivée ensemble, c’était enfin finiiii !!!!!

Très franchement, je ne pense pas que enchainer un Trail de 21km et un semi-marathon était une très bonne idée car j’ai vraiment souffert. Mais je l’ai fait et je suis super fière !

Résultats : 1:47:46, 327ème au classement général, 17ème sénior femme sur 606 participants.

La vie est belle ! Par contre, il y a un max de boulot pour la préparation de notre marathon en octobre… (affaire à suivre)

merci-blog-iamladyconnect.jpg

J’en profite pour remercier l’organisation des Foulées Vichyssoises et l’ensemble des bénévoles pour leur accueil, sourires, encouragements et sympathie 🙂

 

Abonnez-vous

Vous allez aussi aimer

12 mots doux

  • Répondre gégé 14 mars 2016 à 19 h 57 min

    superbe compte rendu ludivine et bravo a toi tu as rien lacher c est cool et c est normal que tu es peinée tu as pas pris le temps de te reposer entre les 2 courses

    mais sincérement chapeau a vous 2

    • Répondre I am Lady Connect 14 mars 2016 à 21 h 10 min

      Merci Gérald 🙂 je transmets tes félicitations à ma moitié ! Encore merci pour tes conseils 😉

  • Répondre mélanie 14 mars 2016 à 20 h 42 min

    Tu es une maman qui déchire et tu leur a bien montrer à tes loulous. Félicitations à vois 2 et le marathon ça sera fingueur in the nose
    ,👃

    • Répondre I am Lady Connect 14 mars 2016 à 21 h 11 min

      Merci Mélanie, pour le marathon ça sera une autre histoire, on va se préparer pour ;). Merci pour tes encouragements !

  • Répondre laurent 14 mars 2016 à 21 h 31 min

    Bravo ludivine
    Enchaîner un semi derrière un trail de 21 km, c’est pas facile.
    J’avais déjà eu cette expérience au mois de janvier avec le vendredi soir le trail de la montagne percée à orcines ( contre la montre individuel de 8 km avec grosses montées bien raides) et le lendemain à Chappes la course des rois ( 5 km sur route).
    Pourtant j’ai fait un bon chrono pour le 5 km (21 mn) comme quoi notre corps réagi différemment suivant les jours de repos ou pas …
    à bientot, laurent

    • Répondre I am Lady Connect 14 mars 2016 à 21 h 50 min

      Le corps est une magnifique machine, c’est vrai. Mais ce matin, j’étais en kit le corps d’un côté et la hanche gauche de l’autre :D. Repos jusqu’à jeudi et ensuite reprise des baskets pour préparation des Géraldine. Encore un autre type d’épreuve 😉 court et intense. A bientôt

  • Répondre christinechwat 14 mars 2016 à 21 h 45 min

    Merci pour ton récit / expérience 🙂 Je me suis inscrite à la course Eiffage sur le Viaduc de Millau le 22 mai (24 km – et ce sera ma toute première course officielle à … 58 ans mdrrrrr :p oui oui je suis folle :p ) Je vais appliquer ces précieux conseils 😉

    • Répondre I am Lady Connect 14 mars 2016 à 21 h 48 min

      C’est super Christine! En plus, tu as le temps de te préparer, tu vas te régaler.

  • Répondre Nelly 15 mars 2016 à 8 h 22 min

    Un grand bravo pour ta plutôt tes performances ! Et merci de te nous faire partager ton expérience, je suis admirative et motivée !
    Continue de nous faire rêver de course réussie comme les tiennes !!

    • Répondre I am Lady Connect 15 mars 2016 à 9 h 29 min

      Merci Nelly, si mon expérience est motivante alors mon pari est gagné. Car ce qui compte n’est pas le chrono réalisé mais la satisfaction d’avoir réussi. D’avoir été au delà de sa zone de confort. Chacune de ses petites victoires contribuent à améliorer son estime de soi :). Je te souhaite un bon rétablissement Nelly, tu vas revenir en pleine forme et d’attaque pour de nouveaux challenges. A très bientôt 😉

  • Répondre Barbara 15 mars 2016 à 12 h 30 min

    Super d’avoir partagé ce moment … Pour ma part, c’était ma 1ère course mais pour le 10km … Mon objectif est de faire le semi l’année prochaine … bon je connais le parcours du coup …. Et effectivement les ponts cassent le rythme surtout le 2ème … Bravo pour ce résultat

    • Répondre I am Lady Connect 15 mars 2016 à 13 h 15 min

      Merci et Bravo à toi pour cette première course ! Et toutes les suivantes 😉

    Discutons-en