Cuisine paléo, Running

Régime Paléo, c’est bon pour ta ligne, ta santé et la course à pied !

29 octobre 2016 - 1 mot doux

Tu as peut-être entendu parler du modèle ou régime Paléo et tu t’interroges sur cette nouvelle lubie. Voilà maintenant 3 mois que j’ai basculé et que je suis devenue Paléovore. Mais c’est quoi au juste ? Quels sont les bénéfices ? Que mange-t’on ?  Est-ce un régime ? Est-ce adapté au sportif et fan de course à pied ?

 

 

Le Paléo dans les grandes lignes 

On dit Paléo pour Paléolitique. Adopter le modèle Paléo consiste à manger comme au temps de nos ancêtres du Paléolithique, c’est à dire avant l’émergence de l’agriculture.
Pendant 2, 5 milliard d’années les hommes se sont nourris de chasse, de pêche et de cueillette. Certaines théories dont celle de Dr Eaton stipule que ce sont nos gènes qui déterminent nos besoins nutritionnels. Notre génome humain n’a que très peu évolué en plus de 40 000 ans, c’est à dire que nous possédons les mêmes gènes que nos ancêtres préhistoriques. Par conséquent, l’alimentation de cette époque nous conviendrait tout à fait. Et serait vraisemblablement beaucoup mieux adaptée.

Face à l’augmentation des maladies dites modernes : diabète, allergie, asthme, maladie auto-immune, …  Notre alimentation ainsi que notre sédentarité sont pointées du doigt . Le Gluten, le lactose et le sucre raffiné ne sont pas vraiment « Nos amis pour la vie ».

Pour mieux comprendre et aussi me convaincre d’adopter ce mode de vie Paléo, j’ai lu plusieurs ouvrages dont celui de Mark Sisson : Le modèle paléo ce qui m’a permis de comprendre l’influence des aliments sur notre métabolisme. Lorsque l’on devient conscient de ce dont notre corps a réellement besoin, on se dit que vraiment nous vivons dans un monde terrifiant où le business et la manipulation font loi au détriment de notre santé. Je ne rentrerai pas plus dans le débat car chacun est libre de se renseigner et d’adhérer ou pas à ces propos. Néanmoins, j’ai arrêté de sucrer mes enfants !

Cuisine paléo

 

Quels bénéfices ?

Les bénéfices liés à l’adoption du modèle Paléo sont multiples. Voici une liste glanée sur le net* :

  • Pertes de poids
  • Amélioration de l’état de santé en général.
  • Disparition de la fatigue (plus d’énergie).
  • Meilleur sommeil
  • Disparition des problèmes de digestion et des reflux d’acidité.
  • Dégagement des sinus, disparition des raideurs matinales, normalisation des fonctions intestinales.
  • Prévention de plusieurs maladies : maladies cardiovasculaires, ostéoporose, syndrome X (diabète de type 2, hypertension, hypertriglycéridémie, obésité).
  • Soulagement possible de certaines maladies auto-immunes : maladie coeliaque, dermatite herpétiforme, arthrite rhumatoïde, sclérose multiple, …

Depuis que je suis devenue Paléovore, j’ai perdu 2kg mais attention pas de la flotte, du gras. Sachant que je n’ai pas vraiment de problème de poids à la base. Je n’ai pas commencé ce régime pour maigrir mais pour améliorer ma pratique sportive. Je mange à ma faim et je me permets mêmes des en-cas.  Ce qui m’a le plus surprise c’est vraiment ce surcroit d’énergie. Je me sens vraiment très en forme, j’ai une pêche incroyable et je dors du sommeil du juste. Et le top du top, je ne me sens plus ballonnée et je n’ai plus besoin de pruneaux ou de bifidus machin pour faire ce que vous savez.

 

marathon-lady-connect-modele-paleo-copie

 

En quoi consiste ce régime modèle Paléo

Personnellement, je n’associe pas le modèle Paléo à un régime car tu ne pèses pas tes aliments et tu n’as aucune limitation. Il s’agit plus d’un mode de vie alimentaire. Cela risque de te faire sourire mais on mange des légumes, des  fruits, de la viande, du poisson et des oeufs. Tu as l’impression que tu le fais déjà. Ben pas tout à fait car le modèle Paléo bannit les céréales, les produits laitiers et le sucre raffiné.

Pour être plus claire, tu ne manges plus de produit industriel (bourrés de sucre caché), ni de pain, ni de pâte (fini la Pasta Party bienvenue au riz Basmati), ni de fromage, ni de pâtisserie. Truc rigolo, c’est que tu manges des trucs que tu n’osais pas manger, peur de grossir genre : les noix de cajou, les pistaches, les amandes, les fruits secs et du gras.

Là, tu commences de penser que ça devient plus compliqué. Après tu peux aussi te dire que tu peux manger tout le reste, et promis ça fait beaucoup. De quoi égayer ton assiette devenu pale depuis des années avec de belles couleurs naturelles ;D !

D’ailleurs  tu trouves sur le web pleins de délicieuses recettes Paléo. Comme j’adore les livres de cuisine, je me suis achetée le livre Paléo ! Les 130 recettes faciles et gourmandes de Blandine, il regorge d’idées sympas et de desserts Paléo délicieux. D’ailleurs, il y a une liste assez exhaustive des aliments à éviter ou à exclure de ton alimentation.

 

salade-manioc

 

Pour les sportifs et les runners

J’ai découvert le modèle Paléo par hasard, la vie fait souvent bien les choses (enfin j’aime à le penser ;D). Si tu veux tout savoir, tu peux lire mon témoignage sur le blog Paléogirl.fr, Ludivine, marathonienne paléo

C’est en voulant changer mon alimentation pour préparer au mieux mon marathon que j’ai découvert le livre Paléovora Sportiva. Il est une mine d’or pour les runners car il regorge de conseils et de recettes pour les sportives Paléovores.

Il y a des :

  • menus types pour les semaines d’entrainement et la fameuse semaine d’avant course
  • recettes de boisson d’effort, d’attente, de barres énergétiques, … à faire maison.

Je les ai testées lors de mon marathon et j’ai bien vu la différence ! Pas de crampe, pas de problème digestif, … et une récupération super rapide.

Malheureusement, le livre Paléovora Sportiva est en rupture, il sera à priori republié au printemps 2017. Va falloir être patiente.

boisson-repcup-paleo

 

Qu’est ce que je mange, concrètement ?

D’abord, j’ai découvert de nouveaux ingrédients :  huile de coco, sucre de coco, arrow-rot, graines de chia, de lin, de courges, … lait d’amande, lait de coco, …

A titre d’exemple voici ce que j’ai mangé hier :

Matin

Je mixe une banane avec du lait d’amande. Puis je saupoudre ma préparation avec des morceaux d’amande et de noix de cajou concassés. J’ajoute aussi selon la saison un fruit que je coupe en petits morceaux (kiwi, pomme, ananas, pêche, …). Et je bois mon thé en ajoutant une cuillère d’huile de coco dedans, on appelle cela un thé gras. Avant de faire la mou, essaie et tu me diras. Hum un régal. Mais à la différence de mes petits déjeuners d’avant, je n’hésite pas à varier et je peux aussi selon les jours me faire plaisir, avec des oeufs et du bacon ou encore des pommes cuites.

En-cas

Une poignet d’amandes et de noix de cajou et/ou un fruit ou encore du chocolat noir 70%. Je fais aussi des desserts comme cette préparation lait de coco, arrow-rot, vanille.

Déjeuner

Mon kiff absolu c’est les tartines de patates douces avec une salade fond de frigo. J’ai toujours des trucs râpés au frais. Ça donne salade, choux rouge ou blanc, betterave, oignon violet, carottes,… le tout soupoudré de graines de lin, de graines de courges et de tournesol. De la sauce (moutarde, huile d’olive, vinaigre de cidre, échalotes).

Pour préparer les tartines de patates douces, rien de bien compliqué, il suffit de les éplucher et de les couper dans le sens de la longueur en fines tranches. Tu les disposes sur une plaque et hop au four pendant 5-6 minutes. Tu les sors du four pour les badigeonner de la sauce de ton choix (sauce tomate, basilic, …) puis on ajoute du jambon, ou du chorizo, ou encore de la viande, …. avec un peu de fromage râpé. Un petit passage au four histoire de réchauffer et de faire fondre le fromage et c’est tout simplement esquis !

Ben mince alors t’avais cru comprendre qu’il ne fallait plus manger de produits laitiers. En fait, il y a une tolérance pour les produits laitiers issus de plus petits animaux comme la brebis. Et puis, si tu suis 80% du temps les préceptes paléo,  ce ne sont pas des petits écarts de temps en temps qui vont tout remettre en cause ;D.

tartine-patates-douces

 

Le soir

Une soupe, puis des spaghettis à la bolognaise ! Prépare ta sauce bolo la veille c’est meilleur, quant aux spaghettis, jette une courge spaghetti dans de l’eau bouillante pendant 30 min :D.

courgette-spaghétti-bolognaise

Avec tout cela, je te garantie que je n’ai pas faim et vraiment quel délice !

 

J’espère que ce billet t’a plu, si tu as des questions
n’hésites pas les commentaires sont faits pour ça !

 

Sources :
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=paleolithique_regime
http://paleogirl.fr
http://www.bmoove.com

 

 

Abonnez-vous

Vous allez aussi aimer

1 mot doux

  • Répondre Paléo témoignage. Ludivine, marathonienne paléo. 3 mai 2017 à 9 h 55 min

    […] l’article sur le paléo que Ludivine a rédigé sur son blog […]

  • Discutons-en